Diagnostic

Mise à jour : 
novembre 2013

Confirmer la surdité, préciser sa sévérité, évoquer l’origine professionnelle en collaboration avec l’ORL et le médecin du travail ; demander à votre patient s’il a déjà fait des audiogrammes en médecine du travail.

Clinique

Signes auditifs : au début, fatigue auditive associant acouphènes, céphalées et vertiges, puis gêne de l'intelligibilité de la voix chuchotée.
Question à poser en Provence : entendez-vous toujours les cigales en été ? (fréquences aiguës)

Votre attention peut être attirée par des signes fonctionnels non spécifiques extra-auditifs tels que :

  • Effets neuropsychiques et cognitifs :
    • céphalées, irritabilité, anxiété, troubles de l'humeur, troubles de la concentration, de la mémoire, altération des fonctions cognitives, diminution de la vigilance, troubles du comportement, baisse de l'adaptation aux tâches à exécution rapide.
    • perturbation du sommeil : diminution du sommeil paradoxal, réveils nocturnes.
  • Effets cardiovasculaires : modification du rythme cardiaque, augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle diastolique, de la fréquence respiratoire, vasoconstriction.
     
  • Effets digestifs : troubles peu spécifiques de type dyspepsique, hypersécrétion gastrique.
     
  • Effets visuels : vision nocturne perturbée, difficulté pour apprécier la profondeur, les contrastes, dilatation pupillaire...
     
  • Effets hormonaux : élévations des corticoïdes, des catécholamines, tendance à l'hypoglycémie.

Examen paraclinique

Adresser le patient à un ORL pour réaliser un bilan auditif comprenant une audiométrie tonale liminaire, une audiométrie vocale et une impédancemétrie, à partir du 4ème jour d’arrêt d’exposition au bruit lésionnel.

surdite2.jpg

Phase d’accoutumance

L'audiogramme pratiqué en fin de journée peut déjà montrer un scotome réversible sur la fréquence 4000 Hz.

Stade I ou stade de surdité latent

Le déficit auditif se caractérise par un scotome irréversible sur la fréquence des 4000 Hz dépassant 30 dB.

Stade II ou stade de surdité débutante

Le scotome est étendu aux fréquences voisines (2000 à 6000 Hz) et dépasse 30 dB.

Stade III ou stade de surdité confirmée

La perte auditive s’étend vers les fréquences 1000-8000 Hz et dépasse 30 dB.

Stade IV ou stade de surdité sévère

Le déficit atteint toutes les fréquences, y compris le 500 Hz ( ≥ 30 dB), avec une extension prédominante sur les fréquences aiguës.

— Fatigue auditive
— Évolution de la surdité professionnelle

Les caractères de la surdité professionnelle

  • Elle débute par un scotome auditif aux 4000 Hz ;
  • C'est une surdité de perception bilatérale et symétrique, avec atteinte endocochléaire donc irréversible.

Pour être indemnisée, la perte auditive doit être supérieure ou égale à 35 dB sur la meilleure oreille selon la formule ci-dessous :

Calcul du déficit auditif

Pour les salariés du régime général et du régime agricole, le déficit audiométrique moyen (Dm) est la moyenne des déficits mesurés sur les fréquences 500, 1000, 2000 et 4000 Hz.

Dm = déficit (500) + déficit (1000) + déficit (2000) + déficit (4000) ≥ 35 dB
4

Diagnostic différentiel

Ce sont les causes de surdité non professionnelle.