La PSOP

La Prestation spécifique d’orientation professionnelle (PSOPij) pendant l’arrêt de travail

Certains patients, qui ne peuvent plus être maintenus à leur poste de travail du fait de leur santé, peuvent bénéficier d'un bilan de compétence pendant l’arrêt maladie, dénommé : Prestation Spécifique d'Orientation Professionnelle pendant les indemnités journalières "PSOPij".

Qui peut en bénéficier ? 

Les salariés du régime général en contrat de travail :

  • en risque d'inaptitude ;
  • en arrêt de travail pour maladie ou accident du travail ou maladie professionnelle ;
  • bénéficiaires de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé obtenue ou déposée auprès de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH, ex-COTOREP) ou autres catégories : titulaire d'une pension d'invalidité, victime d'un accident du travail (AT) ou d’une maladie professionnelle (MP) avec une incapacité permanente partielle (IPP) supérieure ou égale à 10%.

Quelles sont les conditions préalables ?

  • avoir réalisé la visite de pré-reprise auprès du médecin du travail ;
  • avoir recueilli l'accord du médecin conseil, du médecin traitant et de l'Assurance maladie (régime général).

Quel est le rôle du médecin traitant ?
Donner son accord médical sur la possibilité de suivre ce bilan. Comment ? En remplissant le formulaire d’accord préalable présenté par son patient, à lui remettre daté, signé et tamponné. Consulter la plaquette d’information « Construire un nouveau projet professionnel pendant un arrêt de travail »

Qui le finance ?

L'Assurance maladie et l'Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (AGEFIPH).

Qui le prescrit et qui contacter ?

* CARSAT : Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (ex – CRAM : Caisse régionale d’assurance maladie)

randomness