Plèvre, péritoine, péricarde

Mise à jour : 
juin 2014

Conduite à tenir devant un cancer de la plèvre, du péritoine, du péricarde (mésothéliome) d'origine professionnelle

Déclaration obligatoire de tous les mésothéliomes

Depuis le 1er Janvier 2012, les mésothéliomes sont la 31ème maladie à déclaration obligatoire quel que soit leur site anatomique.

Notifiez à votre ARS, le plus rapidement possible tous les cas de mésothéliomes diagnostiqués, y compris en 2013 et 2014. Téléchargez la fiche de notification pour les cliniciens : cerfa 4567*01

Pour plus d’information, consultez le lien suivant : www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Travail-et-sante/Declaration-obligatoire-des-mesotheliomes/Comment-notifier-cette-maladie

Faxez-la à l’ARS de votre région :

ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur
Fax : 04 13 55 83 44
Tél : 04 13 55 80 00
Mail : ars-paca-vss@ars.sante.fr

NB : Ne pas confondre d'une part la déclaration obligatoire de tout mésothéliome, indépendamment de son origine (environnementale ou professionnelle) faite par le médecin, et d'autre part, la déclaration d'un mésothéliome en maladie professionnelle, faite par le patient avec le certificat médical initial de son médecin, qui sont deux procédures indépendantes.

Repérer une origine professionnelle

1. Demandez au patient si un document signalant une ou plusieurs expositions à des risques professionnels lui a été remis (attestation d’exposition ou fiche de prévention des expositions) ;

2. Posez des questions sur les métiers exercés par votre patient, recherchez notamment une des situations à risque listées ci-dessous :

Principales situations de travail pouvant être concernées Principaux risques à rechercher Système de réparation
Activités

  • Fabrication d’articles contenant de l’amiante (fibrociment, industrie textile de l’amiante jusqu’en 1996 avec activité de cardage, de filage ou de tissage)
  • Emploi dans l’isolation (thermique ou phonique)
  • Fabrication d’isolants électriques
  • Centrales thermiques
  • Raffineries
  • Construction et réparation navales
  • Réparation automobile et poids lourds (entretien de freins et d’embrayage)
  • Ouvriers de chantier du bâtiment (plombiers, couvreurs, électriciens, peintres, plâtriers, étanchéistes, monteurs en ventilation/chauffage/réfrigération, maçons fumistes, soudeurs, tuyauteurs...)
  • Sidérurgie (hauts fourneaux, cokeries, aciéries)
  • Industrie du verre
  • Installateurs et conducteurs de chaudières
  • Ascensoristes
  • Dockers
  • Tôliers, chaudronniers

Travaux

  • Utilisation d’isolants en amiante pour une protection personnelle (vêtements, gants, tabliers), ou lors d’activité particulière (soudage, protection anti-feu) comme coussins, matelas, etc.
  • Utilisation d’amiante sous forme de bourre, tissu, tresse, cordon, joint, toile, etc.
  • Calorifugeage et décalorifugeage
  • Flocage et déflocage
  • Entretien ou réparation de matériels chauds (chaudières, fours, étuves, moteurs, turbines, etc.)
  • Perçage, tronçonnage, découpage de matériaux en fibrociment (matériaux de toiture, conduites d’adduction d’eau, etc.) ou intervention sur des matériaux floqués

Exposition à l'amiante

TRG 30

TRA 47

TRG : Tableau de maladie professionnelle du Régime Général
TRA : Tableau de maladie professionnelle du Régime Agricole

Cette liste est reproduite ou inspirée de la brochure sur les cancers d'origine professionnelle éditée par la Ligue contre le cancer, après autorisation.
Pour en savoir plus :
http://www.ligue-cancer.net/files/national/article/documents/bro/cancers-profesionnels.pdf

En savoir plus sur le cancer de la plèvre ou mésothéliome

Consulter la cartographie de la mortalité par cancer de la plèvre ou mésothéliome extraite du tableau de bord Santé-Travail 2016.