Repérer l’origine professionnelle d’une surdité

Mise à jour : 
juin 2020

Principales situations de travail exposant aux bruits lésionnels

Devant des signes d’hypoacousie ou des acouphènes, rechercher une exposition professionnelle en posant des questions telles que :

  • Effectuez-vous des tâches ou utilisez-vous des outils qui génèrent du bruit ?
  • Travaillez-vous dans une ambiance bruyante ?
  • Êtes-vous obligé d’élever la voix, du fait de l’ambiance bruyante, pour vous faire entendre par un collègue qui travaille juste à côté de vous ?
  • Est-ce que votre employeur vous met à disposition des protections auditives ? Est-ce que vous portez ces protections auditives ? Existe-t-il des circonstances dans lesquelles vous êtes obligés d’enlever vos protections ?

Principales activités et situations exposants aux bruits et pouvant amener à une reconnaissance en maladie professionnelle :

Principales activités et situations de travail
(se référer aux tableaux)
Système de reconnaissance
  • Métallurgie, sidérurgie et transformation des métaux
  • Industrie du bois et du papier
  • Construction, B.T.P.
  • Industrie des produits minéraux (verrerie, pierre…)
  • Industrie des équipements mécaniques
  • Construction navale
  • Aéronautique
  • Construction ferroviaire
  • Industrie automobile
  • Industrie textile, habillement, cuir....
  • Editions, imprimerie
  • Industries agricoles et alimentaires
  • Industrie du plastique et du caoutchouc
  • Maintenance sur sites pétrochimiques
  • Utilisation de munitions / d’explosifs
  • Travaux forestiers
  • Manutention de récipients métalliques….
TRG 42

TRA 46

Autres situations où les conditions de la liste ne sont pas remplies : musiciens professionnels…

CRRMP

TRG : Tableau de maladie professionnelle du Régime Général
TRA : Tableau de maladie professionnelle du Régime Agricole

Les tableaux n° 42 et n° 46 ne font pas référence à des niveaux quantifiés d’exposition aux bruits, il suffit que le métier soit répertorié dans la liste limitative figurant dans ces tableaux. Si le métier n’est pas listé, il est possible de faire une déclaration hors liste limitative via le CRRMP : Comité Régional de Reconnaissance des Maladies Professionnelles (*lien vers la fiche Reconnaissance d’une maladie professionnelle).

Les caractéristiques de la surdité professionnelle

  • C'est une surdité de perception bilatérale, habituellement symétrique,
  • Elle touche préférentiellement, au moins au début, les fréquences auditives plutôt élevées (aiguës). Elle débute par un scotome auditif aux 4000 Hz ;

Question à poser en Provence : entendez-vous toujours les cigales en été ? (Fréquences aiguës)

  • Cette hypoacousie peut s'accompagner, ou non, de bourdonnements ou sifflements (acouphènes) des oreilles. Ces acouphènes sont habituellement continus et de tonalité aiguë et peuvent être bilatéraux.
  • L'hypoacousie n'est perçue par les sujets qu'à un stade avancé, mais elle peut être suspectée à un stade précoce devant des premiers signes auditifs : fatigue auditive associant acouphènes, céphalées et vertiges, puis gêne de l'intelligibilité de la voix chuchotée.
  • Pour les emplois à risque, il existe une surveillance médicale spécifique pour dépister précocement les hypoacousies, à un stade où elles ne sont pas encore perçues par le travailleur. Les examens complémentaires (audiogramme) permettent alors son dépistage à un stade précoce, asymptomatique.
  • L'hypoacousie par traumatisme sonore chronique est irréversible mais ne s'aggrave pas après cessation de l'exposition aux bruits lésionnels. Le déficit auditif va cependant s'aggraver physiologiquement avec l'âge (phénomène de presbyacousie).

Audiogramme

L’audiométrie présente un des profils suivants, selon la sévérité de la surdité :

surdite2.jpg

Phase d’accoutumance

L'audiogramme pratiqué en fin de journée peut déjà montrer un scotome réversible sur la fréquence 4000 Hz.

Stade I ou stade de surdité latent

Le déficit auditif se caractérise par un scotome irréversible sur la fréquence des 4000 Hz dépassant 30 dB.

Stade II ou stade de surdité débutante

Le scotome est étendu aux fréquences voisines (2000 à 6000 Hz) et dépasse 30 dB.

Stade III ou stade de surdité confirmée

La perte auditive s’étend vers les fréquences 1000-8000 Hz et dépasse 30 dB.

Stade IV ou stade de surdité sévère

Le déficit atteint toutes les fréquences, y compris le 500 Hz ( ≥ 30 dB), avec une extension prédominante sur les fréquences aiguës.

— Fatigue auditive
— Évolution de la surdité professionnelle

L’oreille humaine peut percevoir des sons allant de 20 Hz à 20 000 Hz. Les fréquences utilisées dans la conversation se situent entre 250 et 4 000 Hz, avec un maximum situé entre 1 000 et 2 000 Hz. (Expostion au bruit).

Autres causes de surdité professionnelle

La surdité professionnelle est le plus souvent induite par des bruits lésionnels, mais peut être également provoquée par des agents biologiques (Streptococcus suis – tableaux de maladie professionnelle TRG 92 et TRA 55)

Certaines surdités brutales, consécutives à un traumatisme sonore (barotraumatisme, éclatement ou explosion (phénomène de blast)), peuvent survenir dans le cadre du travail. Dans ce cas, elles peuvent être déclarées en accident du travail.