Rôle du médecin clinicien

Mise à jour : 
août 2014

Prévenir 

fiches_pratiques.png
Pour cela, consulter la page 9 de la fiche pratique sur l’asthme professionnel n°7 de la Société de pneumologie de langue française (SPLF)

  1. Donner des conseils d’orientation professionnelle aux enfants/ adolescents/ jeunes adultes ayant des antécédents d’atopie, afin de choisir des métiers ne comportant pas d’exposition à des allergènes de haut poids moléculaire.
  2. Etre vigilant au dépistage de rhinite ou d’asthme chez les artisans et travailleurs indépendants qui n’ont en général pas de médecin du travail.

Contrôler les symptômes, avec éducation thérapeutique du patient

Le traitement est du ressort du médecin généraliste, du pneumologue et / ou de l’allergologue.

Contacter le médecin du travail

Devant une rhinite ou un asthme professionnel, adresser le patient au médecin du travail avec un courrier. Si le patient travaille, il peut à tout moment demander une visite occasionnelle. En cas d'arrêt de travail, demander une visite de pré-reprise au médecin du travail pour envisager des aménagements de poste ou un reclassement si nécessaire, et mobiliser le réseau de maintien dans l’emploi si besoin.

Proposer éventuellement une déclaration de maladie professionnelle de la rhinite ou de l’asthme en lien avec le travail, en particulier quand il y a un risque de désinsertion professionnelle.

randomness